L’écriture à deux: avantages et inconvénients

Travaillant actuellement sur l’écriture d’un long-métrage fiction en collaboration avec un co-auteur, l’idée (ô combien lumineuse!) m’est venue de vous parler des avantages et inconvénients de la rédaction à plusieurs (deux, c’est déjà pas mal)

Généralement, lorsqu’on se lance dans l’écriture de scénario, on préfère au départ œuvrer en solo, dans son coin, pour différentes raisons: confort, sentiment de sécurité, crainte de partager ses idées, crainte d’être jugé par autrui ou encore un réseau limité qui  réduit les opportunités de collaboration.

Pourtant, rapidement, vous allez croiser le chemin d’autres personnes dans votre cas, échanger et créer du lien. Vous serez alors susceptibles de vous lancer dans l’écriture d’un script à 4, 6, 8 ou 24 mains (à ce moment là, vous serez aux « States », dans un pool de scénaristes oeuvrant sur la saison 8 de Narcos et vous repenserez à la lecture de cet article avec un brin de nostalgie). Mais, avant de vous lancer, il est sans doute utile de bien cerner les contours de cette association de talents, en pesant le pour et le contre.

AVANTAGES:

  • Le partage. A deux, on partage tout: les idées, les connaissances, les compétences, la charge de travail… Comme il y a toujours plus de savoir dans plusieurs cerveaux qu’un seul, tout le monde est gagnant. De plus, quel plaisir de créer avec autrui. Comme dirait John Krakauer: le bonheur ne vaut d’être vécu que s’il est partagé.
  • Le soutien moral. Je vous l’ai dit, à deux, on partage tout, y compris les problèmes, les coups de mou, les obstacles, le stress. Quand l’un traverse une période plus délicate, l’autre peut être là pour le remotiver et, éventuellement, prendre le relais pour un temps (attention toutefois à ce que ce ne soit pas systématique, sinon, la relation est biaisée). En tout cas, ça fait toujours deux fois moins à porter.
  • La gain de temps. Avoir quelqu’un en face de soit signifie un retour immédiat sur vos propositions. De plus, le ping-pong cérébral qui s’instaure est souvent très efficace. L’autre sert de garde fou ou, au contraire, peut rebondir pour pousser encore plus loin vos suggestions. Dans tous les cas, vous aurez plus de chance d’éviter les grands écarts.

 

INCONVENIENTS:

  • Le manque (relatif) d’autonomie: Si votre partenaire à tendance à vouloir imposer un peu trop ses idées ou, au contraire, dit amen à tout ce que vous proposez, vous n’arriverez pas à vous épanouir dans la relation qui, inévitablement, s’envenimera. Bien choisir sa compagne ou son compagnon d’écriture est donc primordial pour éviter de trainer votre peine comme un boulet. Il vous faudra également apprendre à écouter l’autre et être conciliant, si jamais ce trait de caractère ne fait pas partie de votre panoplie de base. Vous devrez faire l’impasse sur certaines de vos idées qui vous semblaient pourtant révolutionnaires et mettre votre susceptibilité au placard. Alors trouvez le bon équilibre dès le départ (autrement dit, le bon partenaire) et vous y gagnerez énormément.
  • La perte de temps: paradoxalement, et contrairement à ce que j’ai indiqué ci-dessus, travailler à plusieurs peut s’avérer chronophage, voir contre-productif. Créer à plusieurs implique de faire des concessions, se caler sur un rythme de travail qui n’est pas forcément le sien (trop rapide ou trop lent), faire face aux imprévus qui ne vous concernent pas, faire valider par l’autre chaque étape ou chaque proposition, en particulier si le projet de départ n’est pas de votre initiative. Bref, il faut trouver un rythme de croisière qui sied à tous les protagonistes.

En conclusion, je vous dirai que travailler à deux s’avère très enrichissant et productif, à la condition de bien choisir son partenaire (idéalement de même tempérament mais avec des compétences complémentaires), et d’établir des règles précises de travail qui satisfassent tout le monde.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *